mardi 14 février 2017

La confrérie de la dague noire, tome 5: L'amant délivré

Titre: La confrérie de la dague noire, tome 5: L'amant délivré
Auteur: J.R WARD
Edition: Malady
Pages: 656

Résumé:
Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs.
Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. Impitoyable et brillant, Viszs est doté d’un pouvoir de destruction incroyable et d’une aptitude terrifiante à prédire l’avenir. Torturé par son passé, il ne fait pas dans les sentiments. La lutte contre les éradiqueurs est sa seule passion… jusqu’au jour où il croise la route du docteur Jane Whitcomb. Tout pourrait changer grâce à elle, mais Viszs est rattrapé par un destin incompatible avec celui de la jeune humaine… Livraddict



Mon avis:
Après plusieurs mois sans lire cette saga, je me suis de nouveau plonger dedans. Quelle bonheur !!!
Alors que j'avais été un peu déçue par le tome 4, je me suis laissé prendre dans ce cinquième tome dès le début.

Le personnage principe de ce tome est Viszs. Je ne pensais pas du tout l'apprécié plus que ça. Ce personnage est en fait très intéressant et j'ai tout de suite eu envie d'en connaitre plus sur son histoire.
Et quelle histoire justement ! Viszs est un des personnages de la confrérie qui en a bien bavé à ses débuts de vampire (même un peu avant d'ailleurs).
Son père était tout sauf un gentil bonhomme et apprendre à le connaitre à travers les souvenirs de Viszs, nous le rend pas du tout sympathique.

On en apprend beaucoup sur son passé et j'ai adoré connaitre enfin son histoire et surtout découvrir qui était sa mère. (Bon, j'avais un peu senti le truc venir mais c'est quand même agréable de comprendre toute l'histoire.)

Viszs est loin d'être un grand romantique, on le comprend dès le début et pour lui, l'amour n'existe pas vraiment en tout cas pas pour lui. Sauf qu'un jour, après une bataille avec un éradiqueur, il se retrouve à l'hôpital et fait la connaissance de Jane, une jeune médecin.
A partir de ce moment, tout va changer dans sa vision de voir les choses à propos de l'amour mais malheureusement, Viszs est destiné à devenir autre chose d'un simple membre de la confrérie de la dague noire, et cette nouvelle va compliquer le fait d'être avec la personne qu'il aime réellement.

Comme dans tous les tomes, on découvre et redécouvre les autres personnages de la confrérie. Dans ce tome, on retrouve Fhurie qui a toujours des sentiments pour Bella (femme de son frère Z) mais aussi les jeunes vampires comme Blay et Vhif mais aussi John, le jeune muet qui attend sa transformation avec impatience.

J'ai aimé découvrir les secrets de la Vierge Scribe, les jeunes femmes (Les Elus) qui sont là pour servir les vampires mais surtout le Primâle (Je ne vous en dis pas plus sur le Primâle car cela concerne une très grande partie du roman)

Dans ce tome, les éradiqueurs sont beaucoup moins présents et j'avoue qu'ils ne m'ont pas tant manqué. Je suis même heureusement de ne pas avoir eu leur point de vue dans ce roman car habituellement c'est les passages que j'aime le moins.

En conclusion:
Un très bon tome, j'ai hâte de me replonger dans la saga même si le tome suivant qui consacré à Fhurie qui ne m’intéresse pas beaucoup.
Je ne pensais pas que le personnage de Viszs intéresserait autant et pourtant c'est un de mes préférés maintenant.
Jane est très simple, très intelligente ce qui rend le personnage attachant.
Quant au dénouement de leur histoire d'amour, j'ai été surprise mais ça marche bien. J'espère en savoir un peu plus dans les tomes suivants.

Citation: 
"Parce que, même si on croit avoir tout prévu, l'imprévisible n'est jamais loin, prêt à bousculer tous les projets."

Note: 17/20 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire