dimanche 1 janvier 2017

Au bonheur des dames de Zola

Titre: Au bonheur des dames
Auteur: Emile Zola
Edition: Le livre de poche
Pages: 512

Résumé:
Octave Mouret affole les femmes de désir. Son grand magasin parisien, Au Bonheur des Dames, est un paradis pour les sens. Les tissus s'amoncellent, éblouissants, délicats, de faille ou de soie. Tout ce qu'une femme peut acheter en 1883, Octave Mouret le vend, avec des techniques révolutionnaires. Le succès est immense. Mais ce bazar est une catastrophe pour le quartier, les petits commerces meurent, les spéculations immobilières se multiplient. Et le personnel connaît une vie d'enfer. Denise échoue de Valognes dans cette fournaise, démunie mais tenace. Zola fait de la jeune fille et de son puissant patron amoureux d'elle le symbole du modernisme et des crises qu'il suscite. Zola plonge le lecteur dans un bain de foule érotique. Personne ne pourra plus entrer dans un grand magasin sans ressentir ce que Zola raconte avec génie : les fourmillements de la vie. Livraddict



Mon avis: 

Mais pourquoi lire du Zola ?

C'est la première fois que je lisais un classique de la littérature française. Pour une ancienne trouillarde de la littérature classique et notamment Zola à cause de Germinal au collège (Bon j'avoue maintenant que même pour les contrôles je ne lisais pas les chapitres demandés mais chuuut )

J'ai décidé de me lancer dans ce roman car j'ai découvert 2 super fanes de Zola sur Youtube (les chaines le Lemon June et de Pinupapple&books)
Sans elles, je n'aurais JAMAIS ouvert un livre de cet auteur mais je suis bien contente d'avoir changé d'avis.

J'ai commencé en le téléchargeant sur ma liseuse pour être sur de ne pas regretter un achat trop précipité mais au bout d'une petite centaine de pages, je me suis dit qu'il était temps d'avoir le livre entre les mains. Je suis aller aller l'acheter le lendemain et j'ai fini ce roman en 5 jours (C'est long ? pas forcement sachant que je ne suis pas une grande habituée des romans aussi descriptif et avec un vocabulaire pareil)

Mais l'histoire alors ?

Une jeune fille prénommée Denise arrive à Paris en compagnie de ses deux petits frères. Alors qu'elle pense pouvoir rester chez son oncle, petit commerçant, celui-ci l'informe que sa situation financière ne lui permet pas d'accueillir 3 personnes de plus chez lui car un grand magasin vient d'ouvrir juste en face de chez lui, ce nouveau magasin est en train de mettre sur la paille tous les petits commerçants.

En effet, Octave Mouret vient d'ouvrir Au bonheur des dames, un magasin qui attire énormément de monde. Pour la première fois, tout le monde peut venir faire ses achats dans un même lieu, (plus besoin d'aller chez un gantier pour des gants, un chapelier pour un chapeau etc.) et les prix sont plus bas que dans les petits commerces.
Denise va alors postuler pour travailler Au bonheur des dames comme vendeuse mais elle n'est pas au bout de ses peines.

Dans ce roman, Zola nous montre le bon côté des grands magasins, avec leur nouveauté, leur prix cassé,.. mais aussi l'envers avec des rumeurs entre vendeurs, des licenciements faciles,  les habitudes et façons de se comporter de la bourgeoisie face aux vendeuses, les affaires d'argent, la ruine des petits commerces. Mais aussi la maladie, l'amour, le mariage arrangé, etc.


Et enfin...

Je suis très contente de moi (oui, je me lance des fleurs) car je ne suis pas resté sur mes horribles souvenirs de collège qui m'ont traumatisé jusqu'à ce jour. Je peux enfin dire que j'ai lu un roman d'Emile Zola et qu'en plus j'ai aimé.


Note: 16/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire